COLLOQUE ACFAS | Les enjeux du numérique pour les communautés LGBTQ+

This content is not available in the selected language.

Date limite de l’appel à communications : 7 février 2022
Date de l’événement : 12 mai 2022

Dans le cadre du 89e Congrès de l’ACFAS, le Laboratoire sur la communication et le numérique (LabCMO) et la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres invitent les personnes intéressées à soumettre un résumé de communication au colloque « Les enjeux du numérique pour les communautés LGBTQ+ ».

Problématique

Dès la fin des années 1990, les communautés lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans et queers (LGBTQ+) ont été parmi les premières à s’approprier Internet. Elles y ont rapidement créé des communautés de pairs pour socialiser et expérimenter avec leurs identités. Aujourd’hui, les plateformes numériques sont intégrées dans presque toutes les composantes de la vie des personnes LGBTQ+. Des plateformes numériques, comme Twitter et Instagram, jouent un rôle essentiel dans la socialisation LGBTQ+ et la mobilisation politique queer. Les applications mobiles, comme Her et Grindr, sont utilisées pour favoriser les rencontres amoureuses et sexuelles. D’autres plateformes, comme YouTube, Tumblr et Tik Tok, ont transformé les cultures LGBTQ+ et étendu leur visibilité. Localement, les plateformes numériques sont utilisées pour organiser des événements de quartier et dynamiser les scènes culturelles émergentes. Globalement, ces plateformes ont reconfiguré les cultures militantes LGBTQ+ et participé au développement de mouvements transnationaux, comme Trans Lives Matter. Ce faisant, elles ont offert aux personnes LGBTQ+ des outils leur permettant d’aménager leurs propres espaces et de contrer les discours dominants (lesbophobes, transphobes, biphobes, etc.) auxquels elles font face au quotidien.

Cela dit, l’affirmation selon laquelle les plateformes numériques participeraient de facto à l’autonomisation des communautés LGBTQ+ mérite un examen plus approfondi, dans la mesure où elles peuvent également participer à leur oppression. Par exemple, des recherches ont démontré que les personnes LGBTQ+, tout comme les femmes et les personnes racisées, sont plus souvent victimes de harcèlement et de violence en ligne. Qui plus est, les processus d’automation et de mise en données opérés par les plateformes numériques soulèvent des enjeux pour les personnes LGBTQ+ en matière de sécurité, de vie privée et d’autodétermination qui sont encore grandement méconnus à ce jour.

Objectifs 

L’objectif de ce colloque est de cartographier les différents enjeux socioculturels et politiques que les plateformes numériques soulèvent pour les communautés LGBTQ+ et de réfléchir à leurs implications, notamment en matière de justice sociale et d’équité.

Format des résumés 

Les résumés de communication de 500 mots (soumis en format Word ou PDF) doivent être envoyés au plus tard le 7 février 2022 à l’adresse suivante: colloque421.ACFAS@gmail.com

Les résumés doivent inclure :

  • Les noms, affiliations et courriels des participant.e.s;
  • Un titre de présentation;
  • Un résumé de présentation (problématique, cadre théorique, méthodologie, résultats et/ou contributions);
  • Une liste de références provisoires.

Les résumés de proposition devront démontrer une contribution empirique, théorique et/ou méthodologique pour étudier les enjeux que pose le numérique pour les communautés LGBTQ+. Si toutes les perspectives disciplinaires sont les bienvenues, une priorité sera accordée aux propositions mobilisant les travaux critiques à l’intersection de la communication numérique et des études sur le genre et la sexualité (au sens large). Les personnes empruntant une perspective intersectionnelle pour analyser les défis vécus par les personnes LGBTQ+ à l’intersection d’autres facteurs d’exclusion – comme l’ethnicité, la race, la classe sociale et/ou le handicap – sont particulièrement encouragées à soumettre leur proposition, tout comme les étudiant.e.s de cycles supérieurs.

Responsables du colloque

N’hésitez pas à contacter les responsables du colloque pour toute question éventuelle:

  • David Myles, Université McGill (david.myles@mail.mcgill.ca)
  • Christopher Dietzel, Université Dalhousie (christopher.dietzel@dal.ca)

This content has been updated on 11 January 2022 at 21 h 08 min.