CONFÉRENCES DE LA RELÈVE — TERRAINS NUMÉRIQUES | 3 décembre

Vendredi 3 décembre | 10h00 à 12h00

Intervenant.e.s :
Valérie Reid, doctorat en communication, UQAM
Jeremy Cohen, maîtrise en communication publique, Université Laval

Activité exclusivement en ligne par visioconférence (le lien Zoom sera envoyé aux personnes inscrites)

TITRE : Le visionnement des vlogues “a day in my life” sur YouTube: Une étude de réception.

INTERVENANTE :
Valérie Reid est étudiante au doctorat en communication à l’UQAM. Elle s’intéresse aux usages des médias socionumériques, aux pratiques de réception et au phénomène des youtubeur.euse.s, sur lequel portait son mémoire de maîtrise.

RÉSUMÉ : 
Cette recherche porte sur la pratique de visionnement des vlogues axés sur le quotidien (de type « A day in my life ») effectuée par les jeunes adultes québécois·e·s sur YouTube. Témoignant de l’évolution des normes du montrable et de l’augmentation des possibilités de mises en visibilité de soi et d’observation des autres, les vlogues ouvrent vers un espace identitaire de construction de soi. La recherche est structurée autour de trois axes: le rapport à l’authenticité, le rapport à l’autre et le rapport au temps. Une méthodologie exploratoire a été réalisée, impliquant la tenue de trois entretiens pour chacune des quatre participantes à la recherche.


TITRE : Le débat public sur les dispositifs numériques de recherche de contacts durant la pandémie de Covid-19.

INTERVENANT :
Jeremy Cohen est titulaire d’une maîtrise en communication publique de l’Université Laval, dans le cadre de laquelle il s’est intéressé aux controverses sociotechniques en lien avec le numérique et la vie privée.

RÉSUMÉ : 
La recherche de contacts est courante en santé publique dans la lutte contre les maladies infectieuses mais avec la pandémie de Covid-19, cette pratique a été adaptée sous la forme numérique. Le mémoire vise à cerner les enjeux sociotechniques apparus lors de la création et du déploiement des applications mobiles de contact tracing en France et au Canada, selon une approche comparative. Pour ce faire, une cartographie de la controverse a été réalisée pour chaque pays. Dans un deuxième temps, des entretiens individuels avec 14 citoyens ont permis de mieux comprendre les facteurs qui les ont conduits à adopter ou pas ces dispositifs numériques.

Ce contenu a été mis à jour le 24 novembre 2021 à 23 h 24 min.