«Le journaliste béluga», par Mathieu-Robert Sauvé, disponible en librairie

Le journalisme, comme le mammifère marin emblématique du fleuve Saint-Laurent, est-elle une profession en danger ? C’est en tout cas ce qu’affirme Mathieu-Robert Sauvé, journaliste et candidat au doctorat en communication de l’UQAM.

Alors que les médias traditionnels sont durement touchés par la concurrence avec les nouveaux médias et par la baisse subséquente des revenus publicitaires, réduits à peau de chagrin, les journalistes se voient forcés de mettre les bouchées doubles pour compenser la réduction de leurs effectifs et la production de contenu multiplateforme. Pendant ce temps, relationnistes et chroniqueurs d’opinion, qui ne sont pas tenus à la même rigueur journalistique ni à la même démarche de mise en contexte objective, pullulent et occupent une place de plus en plus importante dans la sphère médiatique. À cela s’ajoutent la diminution du facts checking et les fameuses fake news, créations virales dont l’influence insidieuse ébranle la démocratie et se calcule en perte de vies humaines, comme on a pu le constater durant le contexte de la crise reliée à la maladie à coronavirus (COVID-19).

À propos :

Prix indicatif : 24,95 $
204 pages environ
14 x 21,6 cm
ISBN : 978-2-7609-1238-0
En librairie le 26 août 2020

Plus d’information sur le site PatWhite.

Ce contenu a été mis à jour le 31 août 2020 à 11 h 22 min.

Commentaires

Laisser un commentaire