Le LabCMO mène une étude sur la confiance envers les médias en partenariat avec Radio Canada

Longtemps considérée comme un pilier de la démocratie, l’industrie de l’information vit présentement une crise majeure, dont certains vont jusqu’à dire qu’elle pourrait menacer sa survie. Ce secteur d’activité a été heurté de plein fouet par la révolution numérique qui, en plus de détourner le public des supports traditionnels, a bouleversé le rapport de force entre les médias et les annonceurs, entraînant une chute drastique des revenus pour les producteurs d’information. Déstabilisés et concurrencés par de nouvelles formes de contenus, ces derniers sont engagés dans une lutte pour conserver leur position et réaffirmer leur légitimité auprès d’un auditoire toujours plus exigeant et hétérogène.

Face à cette double crise d’identité et de confiance, les différents organismes du domaine journalistique ont entrepris de se réorganiser et de réinventer leurs pratiques. Ceci suppose cependant de mieux comprendre leurs publics. À l’instar de plusieurs entreprises habituées aux médias traditionnels, les gros joueurs de ce secteur ont effectivement une compréhension limitée du rapport qu’ont les internautes aux contenus informationnels qui circulent sur le web et aux sources qui les produisent.

De fait, qui peut dire comment naviguer efficacement dans l’écosystème complexe qu’est devenue l’information à une époque caractérisée par la multiplication des sources alternatives, l’influence des algorithmes de personnalisation et les fausses nouvelles? C’est donc dans l’intention de soutenir une industrie en danger que ce projet de partenariat propose une étude exploratoire auprès des citoyens, le but étant de mieux comprendre leur rapport à l’information dans le contexte de reconfiguration de l’écosystème médiatique causé par l’émergence d’Internet.

Menée par le Laboratoire sur la communication et le numérique (LabCMO), en partenariat avec Radio Canada, cette étude est conçue pour répondre aux questions du plus important organisme de l’industrie canadienne de l’information. En tant que diffuseur public, Radio Canada est investie dans la réflexion nationale autour de la crise des médias et dans la recherche de solutions concrètes aux difficultés du secteur. Dans cette optique, elle s’est engagée activement à faciliter la réalisation de cette recherche qui a pour objectif d’améliorer la compréhension globale des auditoires.

Guidé par la question générale de recherche : «comment Radio Canada pourrait mieux servir les citoyens à l’ère des médias numériques? », ce projet permettra aux deux parties impliquées de combiner leurs expertises et compétences au service d’un objectif commun : porter un regard scientifique sur les rapports entretenus par les citoyens aux contenus informationnels qu’ils croisent dans leur quotidien. Cette compréhension est essentielle pour éclairer les transformations qui animent un secteur considéré comme essentiel au bon fonctionnement de notre société, le but ultime étant de permettre aux médias d’information de poursuive leur mission civique d’information de la population.

Cette recherche prend la forme d’une enquête exploratoire auprès des publics. Elle aborde plusieurs questions pour le moment sans réponse : quel est l’état actuel de l’opinion publique sur l’information et la démocratie? Que représente s’informer pour la population? Quelles sont les sources reconnues comme légitimes ? Quels sont les formats/plateformes privilégiés? Quel est le niveau de sensibilisation de la population face aux nouveaux modes de mise en visibilité de l’information? En répondant à ces questions, ce projet fournira des renseignements ayant le potentiel non seulement d’éclairer Radio Canada dans sa mission civique, mais aussi éventuellement de contribuer à la réorganisation du secteur de l’information.

Ce contenu a été mis à jour le 25 février 2020 à 14 h 21 min.

Commentaires

Laisser un commentaire