CONFÉRENCE-DÉBAT Breaking News // Comment les technologies blockchain pourraient bouleverser l’industrie du journalisme

Une présentation de Rosanna Schropp et Régis Barondeau

Vendredi 22 novembre 2019 de 14h à 16h
UQAM J-1090 | Accessible également par visioconférence


Résumé
Les technologies blockchain représentent une nouvelle promesse pour les partisans d’un Internet décentralisé : elles visent à éliminer les intermédiaires qui contrôlent des transactions commerciales en créant un réseau distribué, gouverné uniquement par ses participants. Ces technologies sont notamment connues en lien avec des cryptomonnaies telles que Bitcoin. Toutefois, les solutions blockchain ne sont pas limitées à un domaine particulier : elles pourraient également affecter l’économie créative, y compris le journalisme. La jeune pousse (start-up) américaine Civil tente d’exploiter le potentiel de ces technologies au sein de cette industrie, sérieusement touchée par le numérique, en lançant une plateforme journalistique soutenue par un réseau blockchain. Cette dernière permet de créer des salles de rédaction où les journalistes peuvent publier indépendamment de l’influence des publicitaires et de structures centralisées. Deux promesses principales supportent ce modèle : l’archivage permanent des droits d’auteur et du contenu ainsi que l’auto-gouvernance de la plateforme. Ces innovations techniques nous invitent à penser la gouvernance des technologies de l’information (TI), mais aussi à penser la gouvernance par les TI. Grâce à la cryptomonnaie CVL, à une procédure de vote et à des smart contracts, il est par exemple possible de gérer les publications, de contrôler la qualité du contenu et de faciliter le micro-financement de projets journalistiques.

Intervenants

Régis Barondeau est professeur adjoint au Département de Management et technologie de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches récentes portent sur la théorie des conventions appliquées au changement technologique. Ses intérêts de recherche incluent les technologies blockchain, la veille technologique, la collaboration wiki et plus généralement l’adoption et l’impact des technologies sur les organisations.

Rosanna Schropp est étudiante à la maîtrise en technologies de l’information à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Elle rédige actuellement son mémoire de rechercge sur le potentiel disruptif des technologies blockchain dans l’industrie du journalisme.

Date : Vendredi 22 novembre 2019
Heure : 14h – 16h
Lieu : UQAM, local J-1090 — Pavillon Judith-Jasmin

Ce contenu a été mis à jour le 8 novembre 2019 à 17 h 57 min.

Commentaires

Laisser un commentaire