Plus d’argent pour l’Internet et moins pour les artistes

Jonathan Roberge commente la tendance mise en évidence par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec qui « montre qu’au fil des six années analysées, l’écart se creuse entre l’argent mis dans les disques, les DVD et autres productions culturelles et celui mis dans les appareils de téléphonie mobile ou les forfaits Internet ».

Ce contenu a été mis à jour le 25 octobre 2018 à 19 h 16 min.