VIDÉO | Du transfert des technologies numériques vers les Suds : l’appropriation inachevée des fablabs en Afrique

Le 19 mars 2021, Thomas Hervé Mboa Nkoudou présentait une conférence-débat intitulée Du transfert des technologies numériques vers les Suds : l’appropriation inachevée des fablabs en Afrique. (Re)découvrez le contenu de cette conférence-débat !

DATE DE L’ÉVÉNEMENT : 19 mars 2021, 10h à 12h

INTERVENANT :
Thomas Hervé Mboa Nkoudou, professeur, École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication, Université de Yaoundé II

RÉSUMÉ :
Au cours des deux dernières décennies, de nombreuses villes occidentales ont vu s’ouvrir des ateliers de fabrication collaboratifs et partagés, souvent connus sous le nom générique de fablabs. Présentés comme des vecteurs de changement social et d’innovation, les fablabs se sont rapidement exportés de l’Occident vers le reste du monde et notamment vers les Suds, où se pose la question des finalités sociales et de la neutralité de ces ateliers collaboratifs, en particulier dans le contexte africain. Ainsi, cette conférence présentera les résultats d’une recherche doctorale menée auprès de trois fablabs d’Afrique francophone : le Ouagalab au Burkina Faso, l’Ongola Fablab au Cameroun et le Defko Ak Niep Lab au Sénégal. Il sera notamment question des enjeux sociotechniques et socio-économiques de l’appropriation des fablabs en Afrique, à la lumière des concepts de « technocolonialité » et de développement local durable.

Ce contenu a été mis à jour le 29 juillet 2021 à 19 h 15 min.